La Mouraria à Lisbonne fait peau neuve

Après le séisme dévastateur de 1755, le Premier ministre de l’époque, le marquis de Pombal, donna au centre-ville de Lisbonne ses rues à angles droits et son visage actuel. Sans bouleverser le cadastre, la municipalité du XXIe siècle entend quant à elle remettre d’aplomb des quartiers vidés par une autre catastrophe : la pauvreté. Texte : Pascaline Vallée /
Photos :  Samuel Hense

Réputé dangereux et instable, le quartier de la Mouraria, pourtant situé au pied du très fréquenté château, était soigneusement contourné par les circuits touristiques. António Costa, maire de Lisbonne depuis 2007, a fait de sa réhabilitation une priorité. Ces dernières années, le quartier a vu fleurir les visites guidées sur le fado, né en partie dans ses tavernes.

La place Martim Moniz s’est animée, ainsi que les esplanades, terrasses et jardins (ré)aménagés. Des espaces publics, lieux de convivialité, sont nés. L’objectif : attirer les acteurs économiques et les familles, à même d’enrayer la perte constante de population.

Symbole de ce renouveau, le « Centro de Inovação da Mouraria / Mouraria Creative Hub », ouvert fin mai 2015, peut accueillir près de 50 entrepreneurs créatifs de différents domaines, du design à la mode en passant par la joaillerie ou la musique. […]

Extrait de la rubrique Extra Frais, à retrouver dans le n°2 Extra Magazine Lisbonne disponible sur Applestore et Googleplay.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s