Lisbonne, l’incertitude dans le cadastre

Charlotte Fauve est journaliste, spécialisée dans la ville, le paysage et les jardins. Lisbonne n’a pas échappé à ses pérégrinations professionnelles. Débarquée un soir Avenida da Liberdade, elle nous livre sa vision avisée et romancée de la capitale portugaise.

…] Si l’axe de l’Avenida da Liberdade pointe fermement vers le Nord, ne vous fiez pas aux plans, Lisbonne en a d’autres pour vous : tout, en effet, y appelle au détour, de parcours ou de comportement. À déambuler dans les rues, je me suis souvent dit que si Fernando Pessoa avait écrit Le Livre de l’intranquillité regard posé sur le bleu perçant du Tage, ce n’était pas par hasard  : Lisbonne a l’incertitude jusque dans le cadastre.

De désastre en catastrophe, du tremblement de terre de 1755 à la révolution des Œillets en 1974, la ville s’est vue si souvent craquelée, que pour celui qui sait lire dans ce bric-à-brac de strates urbaines, il y a, au creux des brèches et des effondrements, suffisamment d’Histoire et d’histoires pour dérouter n’importe quel itinéraire. […

[Extrait de la rubrique Extrapolation, Extra n°2-Lisbonne, disponible sur Applestore et Googleplay]

Photo : En 2014, l’illustrateur et street artiste AKACorleone a été invité par Village Underground Lisboa à décorer des containers transformés en espaces de travail. (Voir son portrait dans le dossier EXTRA SHOW) Photo : courtesy de l’artiste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s